Skip to content Skip to main navigation

THÈME DE L’UNITÉ 1

  • Examiner le concept de stéréotype.
  • Comprendre comment les présuppositions peuvent mener à des stéréotypes et à des jugements injustes à l’égard d’individus et de groupes.
  • Mettre en évidence l’influence générale des stéréotypes et des préjugés.
Téléchargez le matériel et le plan de leçon de l’unité 1

 

MATÉRIEL :

MOTS-CLÉS :

Téléchargez le glossaire de l’unité 1

 

 

« Quelles que soient les langues que nous parlons ou la couleur de notre peau, nous avons des ancêtres communs avec ceux qui ont planté des rizières sur les rives du Yangtzee, ceux qui ont été les premiers à domestiquer les chevaux dans les steppes ukrainiennes, ceux qui ont chassé les paresseux géants dans les forêts d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud et ceux qui ont construit la Grande pyramide de Khéops à la sueur de leur front. »

– Olson & Chang, 2004


Unité 1 Plan de leçon

Cette unité commence par une vidéo et une discussion en classe sur l’expression quotidienne des préjugés tels que les injures. Les élèves explorent les stéréotypes de genre et d’autres généralisations qui peuvent conduire à des préjugés. Ils écrivent ensuite sur leurs propres expériences ou des constats observés dans les médias.

 

Regarder

Ben Mulroney

Guide de discussion vidéo

Demandez aux élèves d’échanger autour des questions suivantes :

  • Le chant, “Sticks and stones will break my bones. But names will never hurt me”  « Les bâtons et les pierres vont briser mes os. Mais les injures ne me feront jamais mal » entend immuniser les enfants contre les insultes. Mais le garçon dans le vidéo, Josh Vernon, prétend que l’ont peut guérir des ecchymoses mais jamais des insultes. Qu’est-ce qu’il voulait dire par là? Êtes-vous d’accord ou en désaccord?
  • Dans la vidéo, le survivant de l’Holocauste, Nate Leipciger, prétend que « même les injures sont dangereuses ». Quel lien pouvez-vous établir entre les injures et les images du génocide dans la vidéo? (Pour stimuler la discussion en classe, vous pouvez écrire la citation ci-dessus de James M. Smith sur le tableau).
  • Comment pouvez-vous résister aux insultes et à la bigoterie? (Exemples : avoir à l’esprit quelque chose à dire avant qu’un incident ne se produise, fixer des limites et laisser la personne savoir que vous n’accepterez pas leurs commentaires en votre présence, donner l’exemple et inspirer les autres à faire de même).
  • Maurice Switzer, de l’Union des Indiens de l’Ontario, a parlé de la difficulté de grandir en tant qu’autochtone en donnant l’exemple d’un camarade qui faisait un grognement de guerre indien chaque fois qu’il entrait en classe. Comment vous sentiriez-vous / comment agiriez-vous en tant que membre d’une classe dans laquelle cela se produit? Que doit faire un enseignant en réponse à ce comportement?
  • Len Rudner dit dans la vidéo : « Nous sommes tous responsables du monde dans lequel nous vivons.» Quel est votre monde? votre famille? votre classe? votre camp? votre cercle d’amis? Êtes-vous témoin, dans votre environnement, d’incidents de cette nature qui vous rendent mal à l’aise? Comment réagissez-vous dans ces situations?

Contact

Explorez les stéreotypes du genre

1. Tracez au tableau deux colonnes intitulées « garçons » et « filles ». Demandez aux élèves d’en faire autant sur une feuille de papier, et d’écrire individuellement des mots ou des phrases décrivant des caractéristiques masculines dans la colonne «garçons » et féminines dans la colonne « filles ».

Interrogez les élèves et inscrivez quelques mots dans chacune des deux colonnes. Par exemple, les élèves peuvent suggérer des mots comme « actif », « aime le sport » ou « fort » pour les garçons et « aimante », « aime la musique » ou « pleure » pour les filles. Ne soyez pas surpris que votre liste contienne surtout des stéréotypes. C’est l’objectif de cette activité. Donnez aux élèves le temps d’élaborer leur propre liste.

Individuels Remue-Méninges

2. Répartissez les élèves en petits groupes pour qu’ils comparent leurs listes entre eux. Donnez à chaque groupe le temps de penser à d’autres qualificatifs pour décrire les garçons et les filles.

En petit groupe

Réflexion

Elargissez le champ de la conversation

1. Demandez aux élèves de lire devant la classe la liste que leur groupe a produite et compilez au tableau une liste pour l’ensemble de la classe regroupant tous les qualificatifs suggérés pour les garçons et les filles.

Après avoir noté toutes les idées des élèves au tableau, demandez-leur de revoir la liste et d’envisager les questions et les présuppositions qu’elle soulève. Pour stimuler la discussion, vous pouvez poser certaines des questions suivantes :

  • Êtes-vous d’accord avec la façon dont ces mots décrivent les filles et les garçons?
  • Aimeriez-vous y apporter des changements?
  • Y a-t-il des mots qui ne sont pas à leur place dans leurs colonnes respectives?
  • Y a-t-il des mots qui devraient figurer dans les deux colonnes?
2. Écrivez les phrases suivantes au tableau :

  • Les garçons sont meilleurs en mathématiques que les filles.
  • Les Noirs sont de très bons danseurs.
  • Tous les aînés perdent la mémoire.
  • Les Juifs sont riches.
  • Toutes les personnes de grande taille sont de bons joueurs de basket-ball.

Donnez aux élèves le temps de réfléchir à ces phrases, puis demandez-leur d’exprimer leurs réactions. Écrivez leurs réactions au tableau (p. ex. : Ces opinions sont trop générales pour être vraies).

Demandez aux élèves une question clé :

Comment serait le monde si nous croyions tous à ces généralisations?

Liez ces généralisations erronées aux concepts de stéréotype et de préjugé en demandant aux élèves de suggérer les conséquences de la croyance en de telles idées.

Remarque à l’intention de l’enseignant

  • Expliquez qu’il est injuste de faire de telles généralisations et liez ces phrases au concept de stéréotype.
  • Soulignez les conséquences des stéréotypes. Expliquez que ceux visant les personnes de cultures différentes forment le terreau du racisme et que ceux visant les Juifs sont à la source de l’antisémitisme.
  • Expliquez la différence entre l’équité et l’égalité quand la discussion fait directement référence à ces concepts ou quand surgissent des déclarations de type « nous sommes tous égaux ». Soulignez que l’égalité signifie que chacun se voit distribuer la même chose, tandis que l’équité signifie que chacun reçoit ce dont il a besoin pour réaliser des objectifs communs. (Par exemple, nous offrons un soutien linguistique additionnel aux apprenants en français qui n’ont pas encore appris à maîtriser la langue pour qu’ils aient les mêmes chances de réussite que les élèves francophones.)
Classe entière Discussion

3. Écrivez le mot stéréotype au tableau et demandez aux élèves s’ils savent ce qu’il signifie. Écrivez la definition en-dessous du mot.

Stéréotype : Idée réductrice ou figée que les gens se font d’un individu ou d’un groupe de personnes.

Écrivez le mot préjugé au tableau et demandez aux élèves s’ils savent ce qu’il signifie. Écrivez la définition en-dessous du mot.

Préjugé : Croyance négative ou hostile qui peut être ressentie ou exprimée à l’égard d’un groupe ou d’un individu de ce groupe ; les préjugés sont fondés sur des stéréotypes.

En petits groupes, inviter les élèves à écrire quelques exemples de stéréotypes ou de préjugés dont ils ont pu être témoins ou qu’ils ont directement vécus. Demandez aux groupes d’indiquer les exemples qui leur sont le plus familiers.

En petit groupe Remue-méninges

4. Commencez à présenter les réponses des groupes. Discutez avec la classe entière des façons possibles de réfuter les stéréotypes et les manifestations de préjugés. Concentrez-vous sur des solutions constructives plutôt que sur celles qui pourraient susciter des réactions négatives ou hostiles.

Classe entière Synthèse

Mise en commun et synthèse

Rappelez aux élèves que l’objectif de cette activité n’est pas de nous reprocher les uns aux autres ce que nous avons pu faire ou penser dans le passé. Cette activité nous aide à comprendre comment la colère et la haine peuvent se perpétuer. Demandez aux élèves de réfléchir à cette activité. Qu’ont-ils appris? Y a-t-il eu des moments, pendant cette activité, où ils ont ressenti de la colère ou de la tristesse? Comment est-ce que les stéréotypes peuvent heurter les gens? Quelqu’un peut-il se prétendre  « à l’abri » des stéréotypes?

Classe entière Discussion

Évaluation

Demandez aux élèves d’écrire des épisodes de stéreotypes

Présentez les critères d’évaluation avant que les élèves ne commencent à travailler.

Écrivez un récit tiré de votre propre expérience : racontez un épisode durant lequel vous avez été témoin ou victime de stéréotypes. Relatez les détails de l’événement et décrivez ce que vous avez ressenti et ce que vous pensez que l’autre ou les autres personnes ont ressenti. En vous appuyant sur votre récit, expliquez pourquoi vous pensez que les stéréotypes sont néfastes.

OU

Recherchez des exemples de stéréotypes dans des annonces publicitaires diffusées à la télévision ou dans des magazines. Résumez deux (2) annonces publicitaires qui mettent en scène des stéréotypes. À l’aide de ces exemples, expliquez pourquoi vous pensez qu’il est injuste de promouvoir ces stéréotypes.

 

Veuillez consulter le page Programme de formation pour les critères d’évaluation de cette unité.


Se connecter

J’ai oublié mon mot de passe

×